JOUR J
 
 
 
CARTE - GOLD BEACH
 

 

Gold Beach

La plage Gold est encadrée de falaises abruptes en flanquement, au centre de la zone de débarquement à mi-distance du Cotentin et de l'Orne de Caen, de part et d'autre d'Asnelles. La tâche de la 5Oe division apparaît donc délicate, en dépit de la préparation, sur cette plage comme sur toutes les autres : bombardements aériens dans la deuxième partie de la nuit, artillerie navale à partir du jour et jusqu'à l'instant même de l'assaut. Accompagnées et appuyées au plus près par des chars fléaux et les chars D.D. qui par endroits précèdent l'infanterie, les brigades britanniques prennent pied à 7h25 à La Rivière et au Hamel, détruisant progressivement blockhaus et obstacles allemands. Le combat est dur pour les hommes qui retrouvent la terre ferme.

Carte du débarquement sur Gold Beach

 

Ils débarquent dans l'eau, éprouvés par le mal de mer provoqué par une houle particulièrement forte sur cette côte. Les récifs coupent la marée montante. Cependant avant 11 heures sont ouverts sept passages vers l'intérieur. Les blindés s'y engouffrent et prennent le village de Creully Les patrouilles blindées éclatent en choux-fleurs derrière les défenses allemandes qui, bien tenues par la solide et imprévue 352e division, résistent encore, au Hamel notamment; elles gagnent à l'est vers Bernières pour faire la jonction avec la 3e division canadienne; elles poussent hardiment au sud, atteignent les lisières de Bayeux, bordent vers Saint-Léger la route de Bayeux à Caen et coupent la route de Bayeux à Arromanches; cette bourgade sera bientôt occupée. Vers elle, à partir de divers ports anglais voguent déjà les Mulbarry, pour y créer au plus vite un port artificiel.

Le soir du 6 juin, un commando de marines réussit même à coiffer les hauteurs sud de Port-en-Bessin à près de 20 km de son point de débarquement à quelques kilomètres des Américains d'Omaha.

Au soir, la tête de pont de la 50e division mesure 10 km sur 10 km, touche Bayeux et tient sous ses A l'est d'Arromanches s'étend feux la route Bayeux-Caen, d'importance essentielle pour les mouvements des réserves allemandes.

Sur 5 km, sur les plages entre Ver-sur- Mer et Asnelles, débarquent à 7h05 25000 hommes de la 50e division d'infanterie dite Northumbrian, accompagnés de la 8e division blindée. La Northumbrian s'est illustrée lors de la campagne de France en mai 1940, puis en 1942 à El Alamein et en Sicile en 1943. Parmi leurs motivations, il y a celle de venger la retraite de Dunkerque en 1940. Le général D.A.H. Graham a pour mission de s'établir sur les falaises dominant Arromanches et de prendre très rapidement la ville de Bayeux. Le général Graham déclare à ses soldats: « A vous tous, officiers et soldats de la 5Oe division d'infanterie, est offert l'honneur insigne d'avoir été choisis pour frapper ce coup formidable pour la liberté ».

Dans le secteur de Gold, les Britanniques utilisent les "funnies" : des chars à fléau avec des chaînes placées à l'avant pétardent les mines sur la plage, d'autres peuvent détruire des casemates ou sont équipés d'un système anti-enlisement. Le tank-dozer enlève les obstacles sur les plages alors que le « crocodile » apparaît le plus terrifiant avec son tube lance-flammes.

 

Ver-sur-Mer

Le débarquement s'effectue à 7h25 au hameau de la Rivière sans grande difficulté, si bien qu'une heure après, les troupes britanniques ont avancé de 1 km à l'intérieur, le nettoyage du site s'effectuant dans les heures suivantes. Les fusiliers du 5e East Yorkshire prennent ensuite le chemin de la batterie de Mont Fleury distante de 1 km. La commune de Ver-surMer, décorée en 1948 de la croix de guerre, rend hommage au 2e bataillon du Hertfordshire. Le musée America Gold Beach présente l'assaut victorieux de la 69e brigade de la Northumbrian dans le secteur de King. Il rend hommage aux soldats qui débarquèrent à Ver-sur-Mer et qui libérèrent Bayeux. Le bourg abrite une maison où l'amiral Ramsay installe son quartier général.

 

 

Tatoo@free.fr - 2002